Voici-voilà ce qui, négligemment, pendait à mon bras hier. Je ne pouvais décemment pas sortir sans accessoires dignes de ma tunique turquoise !

sac

Bon premier constat, n'est pas maroquinier qui veut.

Le cuir, c'est n'est pas une partie de plaisir à coudre l'air de rien, même s'il faut s'incliner devant les performances tout ce qu'il y a d'honorable de ma Brother. Du coup, on ne peut pas dire que mes finitions soient terribles. C'est à peu près correct quoi.

Cela dit, même si elle est loin d'être parfaite, je l'adore ma petite besace !

Ces couleurs ensembles, c'est tellement lumineux et gai, que je fixe moins sur les coutures de traviole.

Petite revue de détail :

sac_et_accessoires

int_rieur_sac

Porte clef modèle perso, breloque cochon à grelot de chez Petit Pan, breloque petite clef argentée et anneaux + mousqueton, dans toutes les bonnes boutiques de perles et apprêts. Ruban à pois de chez l'Entrée des Fournisseurs.

Tissus : Kaffe Fassett et la Droguerie pour le turquoise à pois verts.

Besace et porte-monnaie : Vous trouverez les infos sur le "comment faire" ici pour la besace, chez Ptitsy Moloko, et ici pour le porte monnaie, chez Mlle Nuno.(Elle vend également des fermoirs à porte-monnaie pas cher, le mien provient d'un ancien stock perso.)

Il me reste encore un bon bout de ce beau cuir souple bleu pétrole (acheté 13 euros à la Fête Médiévale de Provins, pour les petites curieuses)... des suggestions ? J'ai pensé à une large ceinture à poser sur les hanches, mais j'ai peur de ressembler à Xéna la Guerrière.